Comment savoir parler de soi sans passer pour un raseur

août 20, 2016 0 commentaires

Comment savoir parler de soi sans passer pour un raseur


Pour pouvoir parler de soi sans la moindre gêne, il est important de bien se connaître. Et pour être intéressant, il faut avant tout croire en ce que l'on dit.

Dans la plupart des cas, les gens n’aiment pas parler d’eux. Sans doute par pudeur ou timidité, voire carrément de passer pour des raseurs de service. Ils esquivent soigneusement tout sujet de conversation portant sur eux-même, leur vie privée, leurs sentiments et leurs émotions.

Mais que peut-on appeler par "raseurs" ? Et quels sont les éléments qui déclenchent chez les individus cette crainte de parler d'eux ? Explications :

Savoir parler de soi : ne pas prendre toute la place


Les "raseurs" font partie des personnes dites toxiques. Ennuyeux, agaçants, barbants, casse-pieds, embêtants, emmerdeurs, importuns sont autant d'adjectifs qui peuvent les définir.

Ils sont ceux qui parlent sans arrêt d'eux en ramenant systématiquement tout à leur vécu, leur expérience et leur point de vue. Ils pensent qu'il n'y a qu'eux qui font bien les choses. Ils s'empressent de raconter leurs derniers exploits ou leurs dernières acquisitions dans le but de se rendre intéressants et sans jamais se soucier de votre présence.

Du coup, il n'y a pas de place pour vous dans la conversation lorsque vous avez envie de vous exprimer.

Les "raseurs" sont presque des monologues à eux tout seuls. Ils ne s'arrêtent pas et monopolisent la conversation, ce qui la rend ennuyeuse pour celui qui essaie désespérément d'en placer une. Cet égocentrisme exacerbé fait qu'ils ne savent que parler mais jamais écouter les autres.

Or il ne faut surtout pas prendre toute la place dans une conversation. Si on vous demande votre métier, n'y passez pas une heure, répondez en 3-4 phrases maximum puis enchaînez par exemple sur : "Et vous, vous faites quoi dans la vie?".

L'important est que le contact soit noué et d'entretenir la conversation, ce qui n'est pas toujours facile lorsqu'on rencontre des inconnus.

Savoir parler de soi : "moins on en dit sur soi, mieux on se porte"


Vous connaissez très certainement ce dicton. C'est vrai, du moins en partie. Parce que parler de soi est inévitable dès que vous êtes en compagnie d'autres personnes !

Lorsqu'on intègre un (nouveau) groupe et que l'on vous pose des questions sur vous, vous ne pouvez pas éternellement esquiver l'intérêt des autres à votre égard sous peine de rester seul dans votre coin ou de vous faire passer pour un sombre individu.

Même vos amis et/ou connaissances vous posent des questions pour savoir ce que vous devenez. Ils veulent connaître vos derniers potins.

La nature humaine est ainsi faite. Les gens sont curieux. Ils seront donc avides d'en savoir plus sur vous, en fonction de ce que vous leur livrez comme information. Difficile dans ces conditions de faire silence.

Le tout est de bien peser chaque mot. En dire peu mais suffisamment pour ne pas paraître mystérieux, distant ou peu concerné par l'intérêt que l'on porte sur vous.

Savoir parler de soi : équilibrer la conversation


Pour ne pas avoir l'air de quelqu'un qui souhaite être le nombril du monde, soyez attentif à la réaction des gens. Surtout, ne cherchez pas à faire rire toute l'assemblée pour susciter son attention, donc évitez de parler trop fort pour ne pas gêner d'une part votre interlocuteur mais également les autres conversations.

Apprenez également à trier les informations : celles à retenir et celles qui n'ont aucun intérêt. Par exemple, inutile d'expliquer en détail l'organisation du service de nettoyage sur votre lieu de travail.

Cela va peut-être vous faire rire, pourtant combien de fois n'ai-je pas entendu des sujets de conversation complètement stériles parmi les personnes où je me trouvais !

De même, évitez d'expliquer vos relations conflictuelles avec votre belle-mère, ce ne sera pas passionnant pour quelqu'un qui vous connaît à peine (et ne connait pas votre belle-mère).

Par contre, soyez très sensible aux réactions de votre interlocuteur. Exemple : vous avez parlé de vos dernières vacances en Auvergne et son œil a cligné ? Relancez le sujet, peut-être avez-vous visité les mêmes coins.

Il faut que la conversation soit équilibrée pour qu'elle ne semble pas barbante. Si vous faites un monologue à vous tout seul, pas sûr que le souvenir que vous laisserez sera totalement positif...

Apprenez aussi comment devenir la star des discours en public en cliquant ici

On gagne beaucoup à parler de soi


Amis lecteurs, si vous n'aimez pas parler de vous de peur de passer pour un raseur, voici 9 avantages qui pourraient bien vous faire changer d'avis sur cette idée reçue :

1/ vous aller vous ouvrir aux autres (meilleure aisance relationnelle et développement de votre confiance en vous) ;

2/ vous gagnerez en charisme (meilleure visibilité sociale et perception par les autres que vous êtes quelqu'un doté d'une certaine franchise) ;

3/ vous aurez une meilleure faculté d'expression (plus vous communiquez, mieux vous communiquerez) ;

4/ vous acquerrez une meilleure connaissance de vous-même (la clarification de vos pensées par la parole à voix haute vous permettra de savoir ce que vous pensez vraiment) ;

5/ vous aurez de meilleurs rapports avec les autres (les gens ne sont jamais vraiment liés tant qu'ils ne se connaissent que superficiellement. En leur parlant de vous, vous leur témoignerez de la confiance et de la considération, ce qui tissera des liens d’amitié) ;

6/ vous obtiendrez une plus grande cohérence intérieure (exprimer vos états internes vous aidera à synchroniser ce que vous êtes et ce que vous faites. Le fait de savoir que les autres pourraient percevoir votre moi intime vous encouragera à conserver votre intégrité et votre cohérence en toutes occasions) ;

7/ vous recevrez de l’aide des autres (soumettre l'un de vos problèmes à autrui peut vous permettre de recevoir une aide ou des conseils intéressants et avisés auxquels vous n'auriez jamais pensé) ;

8/ vous développerez plus facilement des relations de confiance (ouvrir votre coeur, faire preuve de franchise, c’est encore le meilleur moyen pour obtenir l’effet réciproque) ;

9/ enfin, vous aurez une meilleure relation avec vous-même (raconter au grand jour des histoires dont vous n'êtes pas spécialement fier peut vous permettre de lever le voile sur vos défauts et d'agir en conséquence pour les régler au lien de les ignorer en les reléguant dans un coin de votre inconscient).

Rappelez-vous toujours ceci : quoi que vous ou les autres puissiez penser, vous êtes quelqu’un d’intéressant. Vous êtes unique, tout comme votre histoire. Et tout le monde peut apprendre quelque chose de vous !

Savoir parler de soi : ne pas oublier d’écouter !


Avoir des choses à dire ne vous dispense pas d’écouter. Une conversation est un échange, en aucun cas un flux unidirectionnel. Cherchez à comprendre avant d’être compris, et ne racontez pas une histoire si vous barbez toute votre assemblée.

Apprenez aussi comment devenir la star des discours en public en cliquant ici

4 conseils pour savoir parler de soi sans passer pour un raseur


Voici 4 conseils de base pour parler de soi correctement :

1/ Choisissez votre sujet avec soin

Il n’y a rien de plus énervant que quelqu’un qui n’ouvre la bouche que pour se vanter de ses exploits, raconter ses vacances aux Baléares, ou mentionner sa promotion.

A l'ère des réseaux sociaux, on trouve également ces dits "raseurs de service" sur le fil actu de nos profils. Plus besoin de sortir de chez soi pour être agacé par une personne qui, lorsqu'elle rédige un statut, ne sait faire que se vanter par le caviar qu'il a mangé la veille, son week-end dans un château aux portes de Paris, l'inscription de son fils de 10 ans dans un club de golf, la construction de sa piscine à son domicile avec photos à l'appui etc...

Vous vous en doutez, l'exemple ci-dessus est du vécu... Bref, rien de constructif là-dedans.

Si vous parlez de vous, c’est pour solliciter de l’aide ou pour en apporter. C’est pour tisser des liens, bâtir une relation, distraire, amuser ou plaire, mais jamais pour se vanter.

Vous pouvez raconter une histoire d’amour particulièrement émouvante ou une anecdote hilarante. Tout ce qui apporte quelque chose à vos interlocuteurs est bon à prendre. Par contre si vous ne parlez que pour vous faire bien voir, vous pourriez aussi bien vous coller une étiquette "boulet" sur le front.

2/ Choisissez les bonnes personnes

C'est un conseil judicieux qui semble aller de soi. N’étalez pas votre vie sexuelle devant votre assureur, et ne parlez pas de vos vacances aux Seychelles avec votre concierge.

Ouvrir votre coeur est un acte qui nécessite un certain engagement, et le faire devant quelqu’un que vous connaissez à peine pourrait le mettre mal à l’aise. Faites preuve de bon sens.

3/ Choisissez votre moment

Il va également de soi que certains moments sont plus propices à l’ouverture que d’autres. Après une soirée à refaire le monde avec ses amis, l’envie de s’ouvrir, d’être plus proche est beaucoup plus grande. Par contre, commencer à raconter ses derniers déboires amoureux en faisant la file au supermarché n'est certainement pas le moment le plus approprié. Je ne vous fait pas un dessin...

4/ Un dernier conseil

Lorsque vous devez parler de vous ou vous présenter, ne pensez pas systématiquement au passé. Certes, c'est important, mais certaines personnes, tournées vers l'avenir peuvent voir d'un mauvais oeil les personnes qui "restent bloquées" dans le passé. La nostalgie est plutôt réservée aux discussions entre amis.

Ce qu'il faut retenir de cet article


Parler de soi n'est pas évident, mais ça se travaille. Il n'y a qu'en prenant le temps de savoir qui vous êtes que vous pouvez bien parler de vous.

Il est aussi utile d'apprendre à dépasser sa timidité en allant vers les autres, sans attendre qu'on vienne vers vous systématiquement.

Il ne faut pas chercher à tout prix à devenir le centre d'attention ! Par contre il est important de dialoguer, de poser des questions et de savoir rebondir aux discours des autres.

Enfin, il faut préparer un discours de présentation sur soi-même. En fait il s'agit de savoir ce que vous voulez que les autres sachent sur vous et ce que vous préférez éviter. Ainsi, vous serez maître de la situation et donc plus serein !

Lecture conseillée


Vous pouvez approfondir cet article par la lecture du livre au format PDF "Comment devenir la star des discours en public". Ce guide facile et pratique vous donne toutes les clés pour apprendre à parler en public et à impressionner votre auditoire. Cliquez ici pour en savoir plus !

Comment savoir parler de soi sans passer pour un raseur | développement personnel | psychologie
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Si vous avez trouvé cet article sympa, merci de le partager avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous !

0 commentaires:


A lire avant de poster :

- Les commentaires sont modérés afin d'éviter le SPAM
- Pour être informé des éventuelles réponses, cochez la case "M'informer"
- Par convivialité envers ceux qui vous lisent, utilisez la fonction "Nom/URL" en
indiquant votre prénom ou votre pseudo (laissez URL vide si vous n'en avez pas)
- Les commentaires "Anonymes" ne sont désormais plus publiés.