Comment faire face à un tsunami émotionnel

Coaching
Comment faire face à un tsunami émotionnel


Dans la vie, il arrive parfois que nous devions faire face à des nouvelles inattendues. Ces événements nous tombent dessus sans crier gare et peuvent provoquer ce que j'appelle un véritable "tsunami" émotionnel.

Décès, licenciement, accident, grave maladie, grossesse, ne sont que quelques exemples qui peuvent littéralement nous bouleverser émotionnellement une fois la nouvelle tombée. Autant dire que les premières heures sont toujours les plus difficiles car il faut le temps de laisser passer la vague.

En ce sens, le mois de septembre a été très mouvementé pour moi. Une succession d'événements soudains me sont tombés dessus et j'ai du rapidement agir malgré de vives émotions. Aussi j'ai jugé utile d'écrire un article sur le sujet afin de partager mes conseils pour vous aider à faire face aux "tsunamis" émotionnels.

Comment faire face à un tsunami émotionnel


Laisser passer la vague


La première chose à faire est donc de laisser passer la vague. La nouvelle étant tombée, inutile d'espérer faire quoi que ce soit. Il faut le temps de se calmer, de reprendre ses esprits. Cette phase peut durer de quelques heures à une journée (voire plusieurs jours) selon la gravité de la situation.

Je prend l'exemple d'une grossesse. En soi c'est un heureux événement. Mais lorsque ce n'était pas prévu et qu'on n'a pas les moyens financiers, cet événement peut être perçu comme une catastrophe. L'annonce d'une grossesse peut engendrer un tsunami émotionnel, aussi bien pour la future maman que pour l'entourage proche.

Il faut donc, dans un premier temps, se laisser du temps pour retrouver une certaine clarté d'esprit.

Etablir un plan d'action


Une fois qu'on a retrouvé ses esprits, il est nécessaire d'établir un plan d'action précis pour savoir quoi faire et par quoi commencer. Car par exemple en cas de décès (la plus dure des épreuves émotionnelles), il y a énormément de paperasserie à faire. Et on peut vite se retrouver dépassé par la quantité de choses à faire qui va se présenter.

Le plan d'action permettra donc de structurer le bon déroulement des démarches afin de ne pas s'éparpiller et de ne rien oublier.

Faire une chose à la fois


J'insiste vraiment sur ce point ! Faire une chose à la fois est primordial. Je sais, il est tentant de vouloir entamer plusieurs choses à la fois pour gagner du temps mais voilà le meilleur moyen de ne plus savoir où donner de la tête.

Pire encore, lorsqu'une personne nous apporte son aide. Bien qu'il puisse être bon d'être aidé, d'un autre côté cela risque de compliquer encore plus le bon déroulement des démarches. D'où l'importance d'avoir un plan d'action comme décrit au point 2 afin de le suivre méticuleusement, de noter ce qui a été fait, indiquer ce qui est en attente de réponse et surtout qui a fait quoi sous peine d'être complètement perdu.

Remonter la pente


Faire face à un tsunami émotionnel n'est facile pour personne. Mais la vie fait qu'en règle générale, on finit toujours par se relever, même de l'événement le plus horrible qui soit. C'est une question de temps, variable d'une personne à l'autre.

En remontant la pente, il ne s'agit pas d'oublier l'événement en question pour autant mais d'y faire face avec force et courage. C'est aussi savoir tourner la page pour continuer d'avancer.

Exprimer ce qu'on ressent


Il ne faut pas hésiter à en parler, à dire ce qu'on ressent et ce qu'on a sur le coeur à un proche ou même à un psychologue. Exprimer verbalement ses émotions permet d'évacuer le trop-plein ressenti afin de ne pas somatiser en soi des pensées qui pourraient se transformer plus tard en maladies.

En suivant les conseils de cet article, c'est la meilleure façon de retrouver le calme intérieur après un tsunami émotionnel !

☆☆☆☆☆☆☆

👉 J'aimerais qu'on se quitte avec le témoignage bouleversant de Sylvie Barrain, coach intuitif et youtubeuse. A l'heure où j'écris cet article, Sylvie vit un véritable tsunami émotionnel qu'elle nous raconte en vidéo. En effet, son appartement a pris feu mercredi soir et il ne lui reste plus rien à part son chien et son sac à main 😱😰

Sa vidéo, que vous pouvez visionner ici https://youtu.be/ppJD7l-CmT8 fait réfléchir et je dois dire qu'elle m'a pas mal secouée. Vous verrez que la première chose que Sylvie fait, c'est laisser passer la vague durant quelques jours, le temps de reprendre ses esprits...

(EDIT 14/10/19 : Je suis désolée mais la vidéo a été supprimée entre temps.... dommage !)

Comment faire face à un tsunami émotionnel | psychologie | développement personnel
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis à l'aide des boutons ci-dessous !

37 habitudes à prendre pour écarter durablement la négativité

Zen Attitude
37 habitudes à prendre pour écarter durablement la négativité


Le conjoint qui râle tout le temps, le collègue de bureau qui est agressif, les actes d'incivilité qui se multiplient, les nouvelles horribles à la télé chaque jour.... pour ne citer que ces quelques exemples. Nous sommes hélas quotidiennement entouré de négativité.

Je ne sais pas si vous l'avez déjà remarqué mais plus le temps passe, plus la négativité ambiante empire dans le monde. Dans ces conditions, vous serez d'accord qu'il est difficile de rester positif. Et il suffit qu'il y ait un truc qui aille de travers dans notre vie pour qu'on tombe soi-même dans la spirale infernale de la négativité.

En réalité, la négativité est subjective, propre à chacun d'entre nous. Oui il existe des horreurs dans le monde, oui beaucoup de gens sont des méchantes personnes et oui les temps sont durs. Mais la vie que l'on se construit est le reflet de notre état d'esprit. Donc si on choisit, même inconsciemment, de baigner quotidiennement dans la négativité, par exemple en nourrissant son esprit sans cesse par les news à la télé ou en fréquentant des gens négatifs, comment espérer vivre de belles choses ? C'est tout simplement impossible !

Dans cet article, j'aimerais rappeler les habitudes à prendre dans notre façon d'être et de penser pour écarter durablement la négativité. J'aimerais également rappeler qu'il faut savoir faire abstraction de tout ce qui ne nous concerne pas directement mais qui nous entraîne souvent sans le savoir, dans la spirale de la négativité.

Je ne dis pas qu'il faut devenir insensible à tout ce qu'il se passe autour de soi mais bien de changer son attitude et de construire des barrières afin de se protéger de la négativité ambiante. Ce n'est pas toujours facile selon la situation de chacun mais avec un peu d'entrainement, n'importe qui peut y arriver.

Voici donc une liste de règles simples à appliquer le plus souvent possible si on désire vraiment avoir une vie plus sympa :

37 habitudes à prendre pour écarter durablement la négativité


1. Identifier qui est négatif autour de soi
2. Prendre de la distance avec les personnes négatives
3. Si elles font partie de la famille, réduire simplement le temps passé avec elles
4. Ne pas se sentir coupable de couper les ponts avec les personnes négatives de notre entourage
5. Ne pas discuter avec les personnes négatives afin de ne pas se laisser entraîner dans leur drame
6. Avoir à l'esprit que le semblable attire le semblable
7. Trouver de nouveaux passe-temps
8. Reprogrammer son esprit
9. Adopter des affirmations positives
10. Remplacer les pensées négatives par des pensées positives
11. Savoir admettre quand on tombe dans des schémas de pensées négatifs
12. Développer une attitude de gagnant
13. Aménager son petit cocon protecteur chez soi afin de s'y sentir bien
14. Se rappeler ce qui est bon dans la vie
15. Tenir un journal de gratitude et écrire 3 choses pour lesquelles on est reconnaissant chaque matin
16. Arrêter de se plaindre pour un oui ou un non
17. Dire à quelqu'un qu'on l'aime
18. Ne pas répandre de ragots et ne pas écouter les ragots des autres
19. Dire merci
20. S'affirmer
21. Arrêter de lire dans les pensées
22. Arrêter de regarder la télé (notamment le JT)
23. Se fixer des objectifs
24. Arrêter le multitâche
25. Faire des activités qui ont un but
26. Ne pas penser au passé
27. Faire des ballades (à pieds, en vélo, en moto...) pour se ressourcer
28. Prendre le temps de se reposer (quand on est fatigué, on est vite irritable)
29. Manger sain
30. Pratiquer un sport
31. Réduire le temps passé sur les réseaux sociaux
32. Vivre sa vie et ne pas s'occuper de celle des autres
33. Rester propre et organisé dans nos tâches quotidiennes
34. Etablir une liste de choses à faire
35. Eviter les jeux vidéos violents (beaucoup de jurons et de râleries sortent verbalement surtout si on est mauvais perdant)
36. Dire "non" plus souvent
37. Top du top : porter certaines pierres sur soi qui repoussent la négativité telles que l'oeil de tigre ou la cacoxénite. Leur action est presque magique !

******

N.B : les habitudes soulignées dans la liste sont des liens vers mes autres articles, n'hésitez pas à cliquer dessus pour les découvrir 😇

37 habitudes à prendre pour écarter durablement la négativité
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis à l'aide des boutons ci-dessous !

Ce que je répond à la question exaspérante *tu fais quoi dans la vie ?*

Zen Attitude
Ce que je répond à la question exaspérante "tu fais quoi dans la vie ?"


Quand on est de sortie et qu'on rencontre du monde, il n'est pas rare que très rapidement une personne qu'on connait à peine vienne vers nous et dans un soucis d'engager la conversation, celle-ci nous pose la question Ô combien exaspérante "Tu fais quoi dans la vie ?".

C'est même devenu l'une des premières questions qu'on nous pose soit-disant pour faire connaissance. Sauf qu'on sait bien ce qui se cache derrière cette question : notre statut social (ou plus précisément notre métier) !

A croire que notre emploi est le premier, voire le seul critère pour nous définir en tant que personne. En bref, on colle une étiquette à l'autre en fonction de son statut social. Un peu réducteur de juger la vie d'une personne et s'en faire une opinion sur le seul critère de son métier, vous ne trouvez pas ?

"Tu fais quoi dans la vie ?" : la question qui met souvent mal à l'aise


Cette question, on a parfois du mal à y répondre ou pas forcément envie d'y donner suite. En effet, s'il est facile pour des personnes "ayant fait carrière" de mettre en avant leurs brillantes compétences, en revanche pour d'autres il sera bien plus difficile de parler de leurs parcours atypiques voire chaotiques.

Et oui, nous ne sommes pas tous égaux et la vie met sur le chemin de la plupart des gens un tas d'épreuves qui sont vraiment difficiles à vivre. Alors comment s'ouvrir au premier inconnu sans être mal à l'aise quand on a ce qu'on appelle une "vie de merde" semée d'embuches .... et dont on n'a pas forcément envie de parler lors d'une sortie qui a pour but de se changer les idées ?

La vie ne se limite pas à un statut social, loin de là. On a aussi une vie en dehors de notre métier et sa richesse se constitue selon notre vécu. D'ailleurs de mon point de vue, ce sont bien souvent les personnes qui "en ont bavé" qui ont la plus grande richesse intérieure et le plus à offrir comparé aux grandes gueules qui ont eu un parcours tout tracé sans la moindre difficulté.

Tout ça pour dire qu'il faut arrêter de se sentir obligé de répondre systématiquement à cette question devenue banale en soirée ou lors d'une sortie ; surtout à une personne que l'on connait à peine, qu'a t-elle besoin de savoir ce qu'on fait dans la vie ?? Rien ! A part peut-être....

"Tu fais quoi dans la vie ?" : un besoin malsain de se comparer


Oui parfaitement ! A part se comparer pour savoir ce que l‘autre vaut par rapport à soi, je ne vois toujours pas en quoi ça regarde une personne que l'on connait à peine de savoir ce qu'on fait dans la vie.

Imaginez si on a le malheur de répondre qu'on n'a pas d'emploi car il faut bien le dire, dans certaines régions l'emploi fait cruellement défaut ou parce qu'on n'a pas de chance tout simplement..... mais votre interlocuteur va se faire un plaisir de se comparer à vous. Et il y a de grandes chances que cette personne ne s'attarde pas plus que ça à rester en votre compagnie.

Pour l'avoir vécu, à partir du moment où on n'a pas de boulot, c'est comme si on n'existait pas aux yeux de certains et que nous ne sommes pas dignes d'intérêt ; en bref nous sommes catalogués et pas intéressants.

Article lié : Comment diminuer son train de vie et sortir de la rat race

Ce que je répond à la question exaspérante "tu fais quoi dans la vie ?"


Si certains articles ont déjà abordé le sujet sur le web et préconisent une réponse telle que "Moi ? oh dans la vie, je me promène, je m’éclate, j’apprends des choses, je lis, j’admire la nature, je communique avec des gens, je m’émerveille, je profite, JE VIS, quoi !"......

OK c'est sympa mais honnêtement je trouve cette tirade bien trop longue. Il faut l'apprendre par coeur et se tenir prêt(e) à la ressortir à la première occasion. Et comme, il faut bien l'admettre, cette situation ne se présente pas tous les jours, l'effet de surprise aidant, je ne pense pas que vous allez pouvoir répéter cette phrase sans difficulté dans x temps.

Pour moi il y a plus simple et surtout plus facile à retenir !

Dorénavant quand quelqu'un me demande ce que je fais dans la vie, je regarde bien cette personne dans les yeux avec un sourire qui montre que je suis sûre de moi et je lui dis : "Ce que je fais dans la vie ? J'essaye d'être heureuse, tout simplement !".

Généralement l'interlocuteur ne s'attend pas à une telle réponse. Et croyez-moi, le sourire qui accompagne cette réponse ne va pas l'inciter à aller plus loin dans cette voie. Limite, il va comprendre qu'il abuse et va donc soit changer de sujet, soit s'arranger dans les minutes qui suivent pour aller voir quelqu'un d'autre.

En pratique


La prochaine fois que vous êtes de sortie avec des personnes que vous connaissez à peine et que l'une d'elles vous demande ce que vous faites dans la vie (et que vous n'avez pas forcément envie d'y répondre), essayez ma petite astuce ci-dessus. Je suis certaine que cette personne ne cherchera pas à en savoir davantage et vous laissera tranquille.

💗 A voir également : Comment en finir avec les gens casse-pieds (sans avoir besoin de les balancer par une fenêtre) et vous saurez que faire et quoi dire en présence de personnes déstabilisantes !

Ce que je répond à la question exaspérante "tu fais quoi dans la vie ?"
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement !

Et vous, répondez-vous chaque fois volontiers quand on vous demande ce que vous faites dans la vie ou cette question vous embarrasse également ? Dites-moi tout dans les commentaires ci-dessous !

7 étapes pour atteindre le succès

Coaching
7 étapes pour atteindre le succès


Que ça soit en amour, au boulot ou en amitié, le succès, ça se provoque. Avec un peu de méthode et un bon entraînement, vous devriez y arriver.

Finies les jérémiades des "J'y arrive pas". Le succès ne s'improvise pas, il se planifie rigoureusement.

Voici une manière d'y parvenir :

Les 7 étapes pour atteindre le succès


❶ Ayez une attitude de gagnant

À force de toujours imaginer le pire, il finit par arriver. Prenez exemple sur le "Je veux, je peux" américain. Croyez vraiment en vos chances de réussir et pensez positif.

Au niveau de la vie professionnelle

Vous rêvez de travailler dans l'audiovisuel. N'écoutez pas ceux qui vous rabâchent : "Sans piston, tu n'as aucune chance, c'est un milieu fermé." Soyez à l'écoute de tout ce qui se prépare, bondissez sur les nouveaux projets, faites preuve de ténacité.

Au niveau de la vie privée

Vous louchez depuis des mois sur le nouveau commercial du bureau sans oser lui proposer un café. Au lieu de focaliser sur vos défauts (trois kilos en trop, une poitrine en planche à pain...) faites la liste de vos qualités : yeux pétillants, crinière de rêve, sens de l'humour... Cessez de vous dévaloriser à vos propres yeux et sortez du rôle de perdante que vous vous êtes fabriquée toute seule. Et quand on se plaît, on plaît.

Article lié : Comment avoir une attitude de gagnant

❷ Neutralisez vos sources de stress

Débarrassez-vous de vos inhibitions. Faites une liste des situations qui vous bloquent, de la moins pénible à la plus difficile. Puis affrontez chaque situation en commençant par la plus facile. A chaque étape, prenez le temps de vous sentir à l'aise. Petit à petit vous aurez confiance en vous.

Au niveau de la vie professionnelle

Vous êtes paniquée à l'idée de prendre la parole en réunion. Prenez l'habitude d'exprimer à voix haute vos opinions devant les collègues de bureau. Et organisez des mini-réunions que vous animerez.

Au niveau de la vie privée

Vous n'osez pas entrer dans une boutique de luxe. Faites la liste de celles qui vous intimident le plus et visitez-les une à une, en prenant soin de n'emporter ni chéquier ni carte bancaire. Affrontez avec brio les vendeuses arrogantes ou trop persuasives.

❸ Visualisez le succès

Répétez mentalement, étape par étape, ce que vous devez faire pour atteindre votre objectif. Anticipez les objections et entraînez-vous à y répondre. Prévoyez des solutions de rechange pour chaque difficulté. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises et garderez vos facultés quoi qu'il arrive.

Au niveau de la vie professionnelle

Vous voulez une augmentation ? Entraînez-vous. Faites un bilan depuis votre arrivée, des contrats que vous avez négociés jusqu'au volume de travail abattu. Votre requête doit apparaître légitime, et non comme un traitement de faveur.

Au niveau de la vie privée

Vous rêvez de faire appartement commun avec votre moitié. Faites une liste des objections qu'il pourrait vous apporter : "Je vais perdre ma liberté", "J'ai trop d'affaires pour tes placards"... Prévoyez des réponses béton : "Moi aussi, je veux garder mes soirées entre filles"...

❹ Demandez ce que vous voulez (avec assurance)

Pour obtenir quelque chose, il faut savoir le demander. Et le pire qui puisse arriver, c'est de vous entendre dire "Non". Avouez que ça n'est pas si terrible. Dire ce que vous voulez entraîne votre cerveau à croire que c'est possible.

Au niveau de la vie professionnelle

Vous venez d'apprendre la création d'un nouveau poste dans votre société. Intéressée, parlez-en autour de vous, et prenez rendez-vous avec votre patron. Exprimez-vous de façon directe, avec respect, et montrez-lui que vous êtes "la" personne de la situation.

Au niveau de la vie privée

Pour vous, les vacances idéales riment avec "La Petite maison dans la prairie". Mais depuis cinq ans, vous passez l'été à Lacanau (Aquitaine). Demandez-lui pour une fois de réserver un chalet dans les Pyrénées. Il sera surpris, peut-être déçu, mais vous passerez des vacances à votre goût. Alternez l'année suivante avec une destination qu'il aura choisie.

Article lié : Comment amener les autres à faire ce que vous voulez

❺ Soyez en phase

Persuader ne signifie pas imposer son point de vue par la contrainte, ni harceler l'autre jusqu'à ce qu'il accepte. Pour savoir persuader, il faut suivre une phase de "traction" pour comprendre ce que l'autre souhaite réellement, et une phase de "poussée" pour aider à faire passer son opinion, demander ce que l'on désire. Si vous privilégiez la poussée au lieu de la traction, c'est l'échec assuré.

Au niveau de la vie professionnelle

Si l'un de vos collègues n'est pas d'accord avec vous, prenez le temps de l'écouter, puis avancez vos propres arguments avec assurance. Si vous n'arrivez pas à vous mettre d'accord sur une solution, vous devriez au moins trouver des points d'entente. Et apparaître comme une équipe responsable aux yeux de votre chef.

Au niveau de la vie privée

Avant de menacer votre ami de "faire un bébé toute seule" parce qu'il ne semble pas très impatient de pouponner, essayez de savoir ce qu'il ressent vraiment. Posez-lui des questions ouvertes. Au lieu de demander "Pourquoi tu ne veux pas d'enfant ?", dites plutôt : "Qu'est-ce qui te déplaît dans le fait de devenir papa ?" Vous pourrez alors le persuader en expliquant votre point de vue.

❻ Fixez-vous des objectifs

Prenez exemple sur la bad girl qui sait ce qu'elle veut. D'après Cameron Tuttle, auteur de Bad Girl : "Pour obtenir ce que vous voulez, commencez par définir vos envies. Afin de prendre confiance, débutez par des objectifs modestes que vous êtes sûre de pouvoir atteindre. Ensuite, mettez progressivement la barre plus haut, jusqu'à obtenir exactement ce que vous voulez."

À chaque objectif atteint, accordez-vous une récompense : une heure de massage en institut, un petit pull sympa... Et fixez-vous des dates butoir pour chaque objectif.

Au niveau de la vie professionnelle

La méthode bad girl appliquée au bureau, ça donne :

1. Je veux le stylo de ce type ;
2. Je veux le titre et le salaire de ce type ;
3. Je veux que ce type aille me chercher un café pendant que j'emménage dans le bureau qui était le sien avant.

Un peu excessif, d'accord, mais c'est l'idée qui compte.

Au niveau de la vie privée

Vous ne voulez pas rester célibataire un jour de plus ? Fixez-vous un objectif de nouvelles rencontres, amicales dans un premier temps. Utilisez tous les moyens pour y parvenir : réseaux d'amis, cafés à thèmes, chats sur le Net... Chaque nouvel ami vous présentant alors à sa bande de copains, votre carnet d'adresses devrait vite prendre de l'ampleur.

Article lié : Voici pourquoi il est indispensable que vous écriviez vos objectifs

❼ Faites-vous coacher !

Un bon coach peut changer la vie et aider à clarifier vos désirs. Avec lui, vous allez fixer des objectifs, prendre confiance en vous et établir un plan d'action.

Au niveau de la vie professionnelle

Vous rêvez de monter votre boîte, sans trop savoir dans quelle branche vous lancer. Avant de sacrifier votre épargne dans une start-up qui finira en start-down, faites avec un coach le point sur vos désirs.

Au niveau de la vie privée

Vous voulez retrouver une taille 38 sans passer par la case poisson vapeur et haricots verts ? Faites venir chez vous la star des coachs, Monsieur Clemenceau. Vous allez souffrir, le détester même, mais vous adorerez le résultat. Et si vous préférez l'effort en solitaire, vous pouvez toujours acheter sa méthode.

7 étapes pour atteindre le succès | développement personnel
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis à l'aide des boutons ci-dessous !

Comment avoir une attitude de gagnant

Lifestyle
Comment avoir une attitude de gagnant


Nous n'y pensons pas forcément et pourtant la communication non verbale (celle de notre corps), précède presque toujours la communication orale.

Notre gestuelle et notre façon de nous comporter devant les autres font que notre corps a son propre langage. Et celui-ci communique aux autres malgré nous bien plus d'informations que nous souhaitons leur en donner.

A ce stade, vous aurez compris que la première impression que vous laissez au contact d'autres personnes est souvent durable.

Orison Swett Marden (1850-1924), écrivain, physicien et fondateur du magazine "Success", est aussi le fondateur du "Mouvement du Succès" en Amérique.

Voici l'une de ses citations :

"Notre apparence personnelle est la vitrine dans laquelle nous exposons ce que nous avons à vendre, et l'on nous juge d'après ce que nous y exposons"

Que veut dire cette citation ?

Cette citation explique que l'expression affichée sur votre visage, votre allure, votre démarche, une poignée de main ferme ou molle - tout ce qui touche à la communication non verbale - sont autant d'indices qui permettent à votre interlocuteur de se faire une première impression et de vous juger, parfois à vie !

Et oui, nous ne nous en rendons pas toujours compte mais nous pouvons être littéralement "catalogués" dès la première approche.

Je prend un exemple assez explicite (déjà vécu) : vous discutez tranquillement avec une personne parmi un groupe de personnes que vous ne connaissez pas, quand tout à coup, l'un d'entre eux commence à gesticuler dans tous les sens en rigolant bizarrement.

A votre avis, comment allez-vous réagir ?

A moins que de ne pas être déstabilisé par l'énergumène, vous allez très certainement vous dire intérieurement : "Mais quel taré celui-là !". Hop voilà, il est catalogué par son attitude et cela ne va pas spécialement vous donner envie d'entrer en contact avec lui par après.

Il peut arriver aussi que nous ayons une fausse mauvaise première impression sur les autres. Cette mésaventure m'est arrivée il y a quelques années. Une connaissance de mon compagnon était venu nous rendre visite à la maison et je ne l'avais jamais rencontré auparavant.

A première vue, cette personne avait l'air "pète-sec" et hautaine, je m'étais dit : "Ouhlala, qu'est-ce que c'est que ce gars-là ??". En réalité c'est une personne très sympa qui a simplement du caractère et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Le courant est de suite bien passé. Depuis nous sommes devenus amis et je l'adore. Je l'avais "jugé" trop vite !

Pour en revenir à la citation et ce qu'elle veut nous faire comprendre, c'est que notre attitude - qu'elle soit dans notre vie privée ou dans notre vie professionnelle - peut d'un côté nous permettre de saisir de nombreuses opportunités ou à l'inverse complètement nous desservir et nous conduire à l'échec.

En effet, il est très difficile de se défaire du jugement que les gens portent sur nous. Une première mauvaise impression crée souvent un préjudice qu'il est ensuite presque impossible de réparer complètement, à moins que d'avoir été induit en erreur par un jugement trop hâtif comme j'ai pu le faire.

Article lié : Les 5 règles d'or pour éviter les préjugés

D'où l'importance de bien veiller à soigner son apparence et maîtriser notre communication non verbale. Un sourire chaleureux et franc indiquera par exemple à votre interlocuteur que vous êtes ravi de le rencontrer alors que vous ne lui avez même pas encore adressé la parole.

Personne n'admire les perdants !


Alors n'apparaissez jamais comme tel. Ne laissez pas vos doutes, vos craintes, le découragement, et le manque de confiance s'installer en vous car ils vous feront apparaître comme une personnalité faible aux yeux des autres.

Un comportement de vainqueur inspire l'admiration, la confiance et laisse une impression favorable tandis qu'un comportement accablé, abattu, plaintif, négatif, "déjanté" ou de petit caïd de bas étage incite à la méfiance et laisse une impression ou une image négative.

Article lié : Cultivez-vous déjà les 8 qualités des vainqueurs ? Vérifions !

Comment avoir une attitude de gagnant


Ce que vous représentez c'est à dire votre apparence est le reflet de votre personnalité. Il vous permet de capter l'attention et d'attirer le regard. Il est donc primordial d'avoir une apparence qui inspire confiance aux autres.

Exemple un peu extrême, certes, mais si vous apercevez au loin une bande de loubards qui chahutent, vous n'irez certainement pas leur demander un renseignement. Le simple fait de les voir ne vous inspirera pas confiance et vous fera tourner les talons. Je me trompe ?

Ayez de la prestance et une posture assurée. Faites en sorte que le succès s'affiche sur votre visage et s'exprime dans votre attitude. C'est une étape primordiale dans cette démarche. De même, gardez toujours le sourire et un comportement positif tourné vers l'avenir.

Soyez convaincu d'être un gagnant


Si vous n'avez pas le comportement d'un gagnant, personne ne vous sollicitera. Même dans les situations les plus difficiles, il vous faut conserver une attitude de battant. Autrement, vous n'obtiendrez aucun résultat. Les gens n'ont que faire des faibles et des pleurnichards. Vous devez donc avoir à l'esprit une conception victorieuse de la vie.

Les 4 conseils d'Orison Swett Marden concernant l'attitude à adopter pour avoir une attitude de gagnant


❶ Ne montrez jamais un visage sombre ou pessimiste qui pourrait faire croire que la vie ne vous a apporté que des déceptions.

❷ Ne faites ou ne dites jamais rien qui puisse laisser supposer que vous êtes faible ou incapable.

❸ N'ayez jamais l'air d'admettre par vos discours, votre apparence, votre allure, vos manières, que quelque chose ne va pas pour vous. Marchez droit. Relevez votre tête et regardez tout le monde en face.

Peu importe que vous soyez pauvre, que vos vêtements soient usés, que vous soyez sans emploi, sans foyer, même sans amis, montrez au monde que vous vous respectez vous-même, que vous croyez en vous et que même si le chemin est dur, vous marchez à la rencontre de la victoire.

Article lié : Les 10 commandements du manque de respect envers soi-même

❹ Comportez-vous de telle façon qu'en vous voyant les gens puissent se dire : "Ca c'est un vainqueur ! Quelqu'un qui domine tout et ne se laisse dominer par rien !"

C'est uniquement de cette manière que vous parviendrez à influer avec succès sur l'orientation de votre vie privée et sur votre évolution professionnelle.

Comment avoir une attitude de gagnant
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Pensez-vous que cet article plairait à vos amis ? N'hésitez pas à cliquer sur les boutons ci-dessous pour le partager. Merci !

TOP DU MOMENT : Le guide ultime "anti-emmerdeurs" à télécharger pour ne plus se laisser marcher sur les pieds ! En savoir plus