Prenez-vous souvent les choses personnellement ?

juin 26, 2016 0 commentaires

Comment arrêter de prendre les choses personnellement


S'il existe bien un trouble comportemental récurrent parmi notre société, c'est le fait de prendre les choses personnellement. Vous savez par exemple lorsque quelqu'un vous fait une remarque et que vous ramenez tout à vous.

Ou en d'autres termes lorsque que vous vous sentez mal parce que quelqu'un vous reproche des faits qui ne sont pas les vôtres.

Je ne sais pas vous mais je me reconnais souvent dans ce genre de situation pas toujours facile à gérer. C'est la raison pour laquelle j'ai voulu me pencher sur la question et analyser un petit peu tout ça sous des angles différents.

Que ça soit vous qui agissiez de la sorte ou que vous en soyez la victime, il est intéressant d'en ressortir les éléments déclencheurs pour essayer de découvrir ce qui fait que vous prenez les choses trop souvent personnellement.

Et lorsque vous aurez pris conscience réellement de ce qu'il en est, il sera alors plus facile de faire les efforts nécessaires pour y remédier.

De manière globale


Chacun agit selon sa propre façon de penser en fonction de la programmation mentale (croyances) qu’il a subi au cours de son chemin de vie. Le fait est que le monde est rempli de personnes qui souffrent parce qu'elles prennent trop à coeur tout ce qui arrive et même quand cela ne les concerne pas. Elles en font alors une affaire personnelle.

De votre côté


Prendre les choses personnellement ou l'art de ramener à soi ce qui appartient à l'autre déclenche inévitablement de la souffrance inutile. De la tristesse, des suppositions non fondées ...

Il faut savoir qu'en agissant ainsi, vous perdez votre pouvoir et en donnez à l'autre ! Vous devenez facilement manipulables et êtes à la merci des paroles blessantes, celles qui vont vous mettre chaos. La moindre petite remarque ou la moindre petite opinion vous affectera. N'importe quelle petite broutille prendra une place démesurée et vous déstabilisera durant de longues périodes.

Du côté des autres


Ils ne vous en veulent pas personnellement mais vous vous en sentez malgré tout la victime. Encore faut-il pouvoir s'identifier en tant que "victime" parce que bien souvent cette dernière ne comprend pas la situation.

La "victime" s'interroge interminablement (ex: "tout est de ma faute"), fait des suppositions infondées (ex: "il ne m'aime plus", "il va me laisser tomber") bref, elle n'a pas conscience que le problème ne vient pas d'elle.

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection (mécanisme de défense) de leur propre réalité. Ils projettent simplement sur vous tel l'effet miroir. Ils voient à travers vous leurs propres doutes, leurs propres limites, leur propre souffrance. Ils vous traitent de la façon dont ils se traitent.

Ainsi, lorsque les gens sont énervés, ce n’est pas contre vous qu’ils le sont, mais contre eux-mêmes. Lorsque les gens sont déçus, ce n’est pas vous qui en êtes la cause, mais leurs attentes. Vous voyez ce que je veux dire ? En réalité, ces sentiments révèlent des choses sur eux qu'ils projettent sur vous.

Que peut-on faire pour y remédier ?


Il faut passer un accord avec soi-même et devenir maître de ses émotions. Par exemple, si je vous traite d'incapable, comment pourriez-vous vous énerver si vous savez que vous ne l’êtes pas ? Et si vous vous vexez, c’est peut-être parce qu’au fond vous pensiez que vous l’étiez ?

Il a donc suffit qu’une personne extérieure vous dise que vous êtes un incapable pour finalement commencer à en douter. C’est que celui qui le voit en vous se perçoit forcément comme cela, souvent de manière inconsciente.

Prenez du recul. Dites-vous que bien souvent les gens sont égoïstes. Ils pensent seulement dans le sens de ce qui est bon pour eux en ne voyant les choses que de leur propre point de vue. Leurs actes et exactions vous montrent qui ils sont réellement et à quel point ils ne pensent qu'à eux.

Dites-vous aussi qu'une fois que vous savez que tout ce que cette personne dit ou fait ne représente qu’elle-même, vous ne pouvez plus prendre ses propos pour vous personnellement.

Lorsque l'autre vous balance à la figure des défauts personnels qui ne vous correspondent pas du tout, laissez lui la responsabilité de ses paroles ou de ses actes.

Exemple : l'autre vous reproche d'être repliée sur vous-même. Si au fond de vous, vous ne vous identifiez pas à ce reproche et que vous comprenez que c'est l'autre uniquement qui souffre de cet état, vous pouvez alors tourner la situation à votre avantage et montrer que ses exactions verbales ne vous atteignent pas.

Quoi qu'il dise sur vous, contentez-vous de lui dire que c'est son avis, pas le vôtre. Ainsi vous lui couperez l'herbe sous le pied et vous cesserez d'alimenter une bonne fois pour toutes les attaques que vous subissez.

Si vous ne le faites pas directement, l'autre aura alors compris qu'il aura tout pouvoir sur vous et la situation se répètera encore et encore parce qu'il continuera de perpétuer ses propres souffrances à travers vous.

Il est donc important de passer cet accord avec vous-même le plus rapidement possible en devenant maître de vos émotions. Vous vous sentirez alors libre et immunisé contre toutes remarques de la part d'autrui ou sur ce qu'on pense de vous !

N.B : Cet accord fait partie des 4 règles de vie à appliquer pour une promesse de liberté, de bonheur et d’amour que vous pouvez retrouver dans le livre culte : "Les 4 accords Toltèques, la voie de la liberté personnelle" de Miguel Ruiz.

Prenez-vous souvent les choses personnellement ?
Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Vous avez aimé cet article ? Faites savoir qu'il existe auprès de vos amis en le partageant à l'aide des boutons ci-dessous !

0 commentaires:


A lire avant de poster :

- Les commentaires sont modérés afin d'éviter le SPAM
- Pour être informé des éventuelles réponses, cochez la case "M'informer"
- Par convivialité envers ceux qui vous lisent, utilisez la fonction "Nom/URL" en
indiquant votre prénom ou votre pseudo (laissez URL vide si vous n'en avez pas)
- Les commentaires "Anonymes" ne sont désormais plus publiés.